Un endroit calme et paisible ? ont verra bien...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour a la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludovic Fenyx
­­ -{Directeur}-
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Retour a la maison    Dim 29 Mar - 20:17

Le voyage avait été long, trop long. Ludovic avait fait un long voyage en avion puis aussitôt sorti de l'avion il sauta dans le premier taxi disponible en route ver l’académie. Malgré les apparence, il brûlait d'impatience le seul signe qui aurait pus laisser paraître cela était ses doigts qui s'agitait sur sa cuisse. Il était partie depuis déjà longtemps, beaucoup trop longtemps. Il avait du quitter son poste de directeur pour des raison familiale et il avait du retournée sur sa terre natale. Au début il était censé être partie pendant seulement quelques semaine puis le semaine sont vite devenus des mois puis des année. Il avait appris que quelque temps après sont départ l'école avait fermer ce qui l'avait beaucoup attrister mais ce qui lui avait fait le plus de mal était d'avoir perdu contact avec celle qu'il aimait. Au départ et lui écrivait régulièrement puis ses réponse c'était fait de plus en plus rare jusqu’à ne plus avoir de nouvelle. En désespoir de la revoir il lui avait envoyer avant de partir une lettre lui disant qu'il retournait a l'académie espérant qu'elle la reçoivent et qu'elle vienne le rejoindre.

-Alors vous venez de loin m'sieur? A vous voir je me demande bien ce que vous aller faire a cette veille école en ruine ?

Ludovic sursauta, sortis de ses pensé par la question du chauffeur de taxi un homme dans la cinquantaine déjà grisonnant. Le vielle homme semblait fatiguer et usée par les année mais, il était souriant et avait l'air d'un homme d'une grande bontés.

-Et bien pour tout dire oui je viens de très loin et avant de fermer cette école était la mienne donc disant que en quelque sorte je rentre a la maison...

L'homme parus un peux surpris et ils continuent de parler de tout et de rien tout au long du trajet ce qui permis a Ludovic de penser un peux a autre chose et se détendre un peux.

Une foie arriver devant l'école le neko remercia l'homme et le paya en incluant un généreux pourboire pour le remercier puis une foie qu'il eu récupérer ses valises, il se retourna devant l'école ne portant pas attention au taxi qui partait derrière lui. Pendant un long moment il n'arriva pas a bouger il avait les yeux fixer sur son école pris entre la grande joie de revenir et la tristesse de la voir dans un tel état. Il était déjà tard le soleil se coucherait déjà dans quelques heures donnant au bâtiment un aspect un peux lugubre comme s'il s'agissait d'une veille maison hanté. Aucune lumière n'était allumer et des plante avait envahis les mur a cause du manque d'entretien. Plusieurs fenêtre avait été briser et des graffitis avait été fait sur les mur. Déjà Ludovic savait qu'il aurait beaucoup a faire pour remettre les lieux en bon état. Il profita d'une d'une rafale de vent fraîche pour prendre une profonde inspiration puis ses valise en mains il avance d'un pas décider vers les portes de l'école. Il monta les quelques marche le menant aux porte puis tira d'un coup sur la poignée mais la porte grinça et refusa de bouger. Ludovic ne pus s’empêcher de soupirer bruyamment. Il déposa ses valises et tira sur la porte a deux mains. La porte fini par s'ouvrir dans un grincement assourdissant puis il pus enfin entré dans le bâtiment plongée dans les ténèbres. Malgré le fait qu'il était plonger dans le noir ses yeux de chat lui permettait au moins de pouvoir s’orienter sans se cogner partout. Ludovic descendit au sous-sol pour vérifier si l’alimentation centrale fonctionnait toujours puis remis le courant dans l'école. Il en fit le tour rapidement pour tester le courant et évaluer les dégâts en fessant un arrêt a son bureau.

Étonnamment son bureau était encore en très bon état rien ne semblait avoir bouger depuis son départ. Il alla s’asseoir a son bureau comme il le fessait il y a pour lui si longtemps et passa son regard tout autour de la pièce. Il avait tellement de souvenir ici, sa lui fessait un bien fous de revenir ici. Pendant qu'il finissait sa tournée, il décida de se commander un repas et descendit dans l'entrée pour attendre pendant que le soleil descendait a l’horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amika Kaede
-{Bibliothécaire}-
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Retour a la maison    Dim 29 Mar - 23:11

La journée avait été longue pour Amika. Ce qui aurait pu être une journée banal pour un autre. Elle ne faisait pourtant rien de plus qu'à l'habitude dans son travail, mais pourtant une lettre inattendu vien se glissé furtivement dans sa routine qui changea du tout au tout en cette journée.

Depuis que l'académie avait fermé ses portes sans prés avis, Amika avait du se trouver un autre emploi. La perte de son travail ne lui importait peu par rapport à ce qu'elle avait réellement perdu. Le directeur et elle avait eu un début de relation très prometteur, mais pourtant tout c'était terminer beaucoup trop tôt. Elle souriait à chaque fois qu'elle recevait de ses lettres et lui répondait du mieux qu'elle le pouvait sans montrer sa peine grandissante. Un jour, il était beaucoup trop difficile de continuer alors, cesser le contact était pour elle la meilleur solution.

Elle travaillait maintenant dans une nouvel école. Beaucoup plus petite, mais qui lui convenait bien.  Elle avait rencontrer beaucoup de gens très intéressant et sympathique. Amika continuait sa vie sans avoir de superflus. Petite routine tranquille, mais qui lui convenait. Elle avait fini par se trouver un appartement tout près de la bibliothèque municipal. Bien sur, elle avoir déjà tout lu les livres, mais elle s'y rendait chaque jour quand même. Et oui, elle n'avait trouvait que son travail ne durait pas assez longtemps à la bibliothèque de l'école, alors elle faisait du temps supplémentaire en dehors pour son propre plaisir.

La lettre est arrivé directement à l'école. En l'ouvrant, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle allait trouver à l'intérieur et encore moins de qui elle venait. Quand elle lu les quelques lignes lui étant adressé, elle se demanda un instant si ce n'était pas son imagination qui lui jouait des tours. Son premier amour l'avait retrouvé et voulait la revoir. Amika relu la lettre à plusieurs reprise. Elle ne le croyait pas et surtout elle ne savait pas comment réagir à cette nouvelle. Dire qu'elle l'avait oublier était un mensonge, car elle repensait à lui. Est-ce qu'elle voulait le revoir ? Absolument et ce n'était même pas une question à posé, mais pourtant elle était un peu inquette. Il y avait des années qui s'était écouler. Tout le monde change avec le temps. Elle n'était plus la jeune femme innocente et insouciante qu'elle avait été. Amika était maintenant plus qu'instruit et beaucoup plus sur d'elle. Même si elle en apprenait toujours plus chaque jour, il y avait des questions en elle qui n'était jamais résolu.

Retourner à cette veille bâtisse allait faire tout drôle. Elle était revenu quelque fois sans vraiment savoir pourquoi, mais n'y avait jamais pénétrer, même si elle le voulait. Se soir, elle allait pouvoir le faire sans crainte. Sa peur ne serait pas d'entrer à l'intérieur, mais de le revoir lui. Ce n'était pas vraiment une peur, mais plus une appréhension. Elle ne pensait pas que se soit une mauvaise sensation, mais il y avait quelque chose qui la tracassait. Elle avait surtout peur de ce qu'elle allait ressentir et aussi ce qu'il allait lui dire. S'Il voulait la revoir c'était surement pour une bonne raison.

Le soir venue, elle prit sa voiture et parcourra le long trajet qui la séparait de sa destination. Elle mit un peu de musique pour essayer de ne penser à rien, mais elle ne pouvait faire cesser toute ses questions qui lui tournait dans la tête. Le château se dessina au loin de plus en plus près à chaque seconde. Une fois arrivé tout près, Amika éteignit le moteur et resta un long moment à bord de son véhicule le regard fixer sur sa poigner de porte. En fermant les yeux, elle finit pour l'empoigner et sortir doucement sans faire trop de bruit. Il n'y avait pas de voiture garré, mais elle savait qu'il était déjà là, car de la lumière sortait des fenêtres.

La jeune femme monta les marches qui la séparait de la porte d'un pas assuré. Une fois rendu devant celle-ci, elle la poussa délicatement et entra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Fenyx
­­ -{Directeur}-
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Re: Retour a la maison    Jeu 9 Avr - 11:09

Cela fessait déjà un bon moment que Ludovic attendait assis derrière le bureau du hall d'entrée. Le temps avait passer rapidement et la journée très charger il commençais a somnoler. Alors qu'il combattait le sommeil la tête poser sur le bureau, il entendis enfin des pas de l'autre coter de la porte du hall.

Le jeune homme se leva rapidement et s'étira pour dénouer ses muscle endormis puis jeta un regard a ses habits qui était un peux poussiéreux après avoir parcourus toute l'école abandonner. Il secoua un peux ses vêtements voulant être quand même un minimums présentable et se dirigea ver la porte d'un pas décider. Au moment ou il entendis la porte commencer a grincer sur ses gond, il attrapa la poigner de la porte pour aider le livreur a ouvrir la lourde porte.La porte s'ouvrit plus facilement cette foie surement un peux dérouiller puisqu'il s'en était servis un peux plus tôt.

Alors qu'il s'attendait a voir un livreur tout ce qui a de plus normal en ouvrant la porte il souris autant pour paraître sympathique que par la joie d'enfin pouvoir manger quelques chose.

-Bonsoi...........

Son sourire se figea quand il arriva face a celle qui venait d'ouvrir la porte. Ses yeux restèrent fixer sur les siens dans un regard qu'il supposa être très surpris. Il resta figer comme sa pendant quelques secondes puis repris ses esprit et se força a réfléchir. Il recula de quelques pas pour la laisser entré puis son regard passa du bureau ou il était assis il y avait a peine deux minute et se demanda si finalement il ne c'était pas endormis et était en plein rêve. Il passa ses main derrière son dos et se pinça subtilement. Il se pinça très fort pour être sure et la douleur sur son avant bras lui confirmait bien qu'il n'était pas endormis elle était bel et bien la devant lui, elle était venus, elle avait eux son message...

Des dizaines de question se bouscula dans son esprit. Pour quoi était t'elle la? Dans le meilleur des cas elle était la pour le revoir, elle avait eu son message et était revenue pour lui pour, elle l'avait attendus et était heureuse de le revoir. Dans le pire des cas....... Il se savait pas trop si il avait envie d'y penser peux être avait t'elle refait sa vie avec un autre homme et était venus pour lui dire de la laisser tranquille. Cette pensée fut très douloureuse et il chassa rapidement celle-ci de son esprit la voie avec un autre homme serait trop douloureux. Il devait quand même être réaliste dans un cas comme dans l'autre il l'avait quitter il l'avait abandonner depuis déjà plusieurs année. Il était certain qu'elle lui en voudrait même juste un peux et reprendre les chose ou ils les avait laisser était aussi impossible trop de temps avait passer. Ludovic sortie de ses sombre pensée espérant ne pas avoir été absent trop longtemps. Il ne savait pas quoi dire ou plutôt il voulait lui dire beaucoup de chose mais, ne savait pas comment les dire ou par ou commencer. Il régnait un étrange silence dans la grande pièce seul le sont régulier de leurs respiration et le son sourd du cœur du neko battant a tout rompre dans sa poitrine résonnait.

Il la regarda des pied a la tête furtivement. Elle n'avait pas beaucoup changer depuis la dernière foie qu'ils c'était vue elle la trouvait toujours aussi belle, toujours aussi rayonnante. Il pris finalement une grande inspiration pour briser se silence devenant lourd et gênant et essaya de lui parler d'un thon qu'il voulus calme malgré sa nervosité.

-Hum Bonsoir Amika, je suis vraiment très heureux de te revoir.

Aussitôt les mots sortis de sa bouche il se trouva stupide de les avoir prononcer. Il devait retrouver son calme. Il souris amuser tout de même par cette situation. Il avait imaginer ce moment tellement de foie chaque moment ou il avait penser a elle et maintenant que cela se produisait réellement il ne savait plus trop quoi faire et rien ne se passait comme il l'avait imaginer. Il commençai a ce calmer enfin et pus reprendre le contrôle de son corps et de ses pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amika Kaede
-{Bibliothécaire}-
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Retour a la maison    Dim 12 Avr - 0:16

La porte était plus légère qu'elle l'aurait cru. C'était bizare, car elle semblait beaucoup plus lourde. Elle comprit bien vite pourquoi ce n'était pas le cas. Il y avait quelqu'un qui l'ouvrait en même temps. Un visage apparu très lentement devant ses yeux. Elle vit des cheveux blanc et de petites oreilles qui dépassait. Son regard se posa sur ses yeux. Son coeur fit un bon. Elle les avait regarder tant de fois auparavant. Des images du passé filait devant ses yeux en une fraction de seconde. Alors c'était bien vrai.............. il était revenue.

Il était exactement comme elle s'en souvenait. Sa beauté n'avait pas diminuer d'un poil. Par compte, elle voyait dans son regard que le temps avait laissé ses traces. Il semblait avoir passé par plusieurs étapes différente de sa vie. Certaine plus difficile que d'autre. Amika aurait tant aimé partager chacun de ses moments à ses côté. Pourtant la vie en avait voulu autrement. Elle revena au moment présent se sortant de ses fantaisie futile.

Il la salua comme si le temps n'avait été que quelques jours au lieu d'années. Elle lui fit un petit sourire polie avant de répondre à son tour.

- Bonsoir à toi aussi.   Puis elle entra.

Ses pas résonnèrent sur le plancher, ce qui comblait très bien le silence. Elle ne se retourna pas pour voir s'il la suivait. Amika décida de l'ignorer un moment pour essayer de respirer calmement. Elle marcha vers les murs pour regarder les portraits qui ci trouvait. Ils était tous très poussiéreux, mais on arrivait tout de même à voir le dessin sur la toile. Son regard se posa alors sur la statue de chat qu'il y avait près des marches et ne pu s’empêcher de retenir un petit sourire. Elle avait toujours trouvé que se chat ressemblait à Ludovic, ce qui était tout à fait logique en y repensant.

Deux chaises était placé près du bureaux et elle s'en approcha pour s'asseoir. Une fois cela fait, elle se permit enfin de le regarder une fois de plus. Sa respiration était redevenu constante, mais pour son coeur c'était une autre histoire. On aurait dit qu'il était entrain de jouer du tambour sur une musique entraînante et rythmé. Amika décida donc de joindre ses mains sur ses genoux pour se calmer.

Bon maintenant, qu'allait t'elle dire ? Qu'allait'il se passer ? Pourquoi il était revenu ? Elle ne voulait pas lui montrer à quel point elle était heureuse de le revoir, car ça serait déplacé du fait des années passé. Pourtant, elle lui sourit du même éclat d'autre fois. Ça elle ne pourrait jamais le caché même si elle le voulait.

- Tu es là pour rester longtemps ?

Ce sont les seuls mots qui ont voulu sortir. De toute les choses qu'elle aurait pu lui dire c'était la question qui l’intriguait le plus. Elle ne voulait pas la dire tout de suite, mais ses lèvres ont été plus rapide que sa pensé. Amika avait peur de sa réponse. Il était peut être en voyage d'affaire et passait par là et repartirait dans quelques jours. Si c'était le cas, elle ne le supporterait pas une autre fois. Si c'était vraiment cette réponse, elle lui dirait aurevoir dès maintenant et ne se retournerait pas et l'effacerait pour de bon de sa vie en ayant le coeur brisé. S'il était revenue pour de bon que cella voulait-il dire ? Peu importe ses pensés, c'est lui qui détenait la réponse quelle soit bonne ou mauvaise.

- Pardon, je voulais dire ça va toi ?


Quel idiote, elle en avait oublier la politesse. Portant, elle avait lu tant de livre qui en parlait et le fait de travaillé dans une école était plus facile pour cette approche. Il la déstabilisait complètement. Calme reste calme. Elle aurait du mieux se préparer à cette rencontre. Toute ses émotions refoulé durant les années voulait refaire surface. Elle aurait du démêler ses sentiments avant de venir, mais maintenant il était trop tard. Elle devait vivre avec et voir ce qu'il allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Fenyx
­­ -{Directeur}-
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Re: Retour a la maison    Sam 5 Sep - 21:38

Ludovic était encore ébranler des retrouvaille cela lui fessait un drôle d’effet. Il avait l’esprit embrouiller et ses pensée n'était pas très claire. Le silence qui suivis fut douloureux mais tout de même bienvenue pour lui permettre de penser clairement a nouveau. Il la suivis des yeux se demandant bien a quoi elle pouvait penser, elle aussi devait surement tenter de reprendre ses esprits après tout ces retrouvaille ne devait pas être bouleversante que pour lui. Respectant son silence il ne dit pas un mot avant qu'elle prenne la parole il ne voulait surtout pas la brusquer. Il ne pouvait s’empêcher de la regarder une lueur de nostalgie dans le regard. Tellement de temps avait passer comment avait t'il pus laisser une femme comme elle seule ainsi ou plutôt comment avait t'il pus vivre sans elle et l'abandonner ainsi. Une vive douleurs lui transperça le cœur pas une douleur physique mais émotionnelle il s'en voulait tellement d’être partis...

Enfin elle brisa le lourd silence mais sa question était lourde de sous-entendu.

*Combient de temps je vais rester.....elle crois que je suis revenus pour encore l'abandonner et la faire soufrir*

Il pris une grande inspiration et essaya de sourire, un sourire a demis forcer car il souriant vraiment de la revoir enfin mais sa question le rendait triste. Il s'approcha d'elle puis s'assis prêt d'elle sur l'autre chaise en face d'elle. Il la regarda dans les yeux et fit lentement glisser ses mains de ses jambe ver ses genoux pour rejoindre celle de sa compagne et les prendre dans les sienne dans un mouvement un peux hésitant au cas ou elle refuserait ce contact. La douceur de sa peux fit revenir en lui de très nombreux souvenir et acheva de le faire sourire pour de bon jamais il ne pouvait être triste en sa présence. Il caresse de dos de ses mains avec ses pouce comme il le fessait autrefois et pris a son tour la parole d'une voie douce et assurer.

-Cette foie je suis ici pour rester. Je suis terriblement désoler d'avoir du partir aussi longtemps cela n'était pas du tout dans mes projet et encore moins d'y rester aussi longtemps. Tout le temps passer la bas fut une torture je ne pensait qu'a une chose revenir pour te revoir. Il n'y a pas eu un jour ou je n'ai penser a toi ou une nuit passer sans que tu me visite en rêve.  Aussitôt j'ai su que je pourrait partir j'ai écrit cette lettre que je t'ai envoyer et fait mes bagage sans même réfléchir a comment tout cela se passerait. Si tu voudrait encore de moi.....

Il marque un silence et une ombre passa dans ses yeux mais le joie y revins rapidement.

-Je n'ai réfléchis a rien. J'ai juste pris les chose que je voulait emporter et pris le premier vol. Maintenant que j'y repense ce fut bien stupide et naïf de ma part mais, maintenant je suis ici j'ai des plan. Je voudrait rénover l'école peux être même y accueillir de nouveau des élève un jour. Je veux refaire ma vie ici et...

Il déglutis nerveusement ne sachant pas trop si il allait trop loin mais tant pis il était la il était revenus pour elle valait mieux être claire plutôt que de rester sur des doute.

-et.... tout sa j'aimerai le faire avec toi. Je n'ai jamais cesser de t'aimer même après toute ses année loin de toi. J'ai bien conscience que ont ne peux pas reprendre notre vie la ou ont la laisser mais je veux que tu sache que je tien vraiment a toi et que si tu le veux bien nous pourrions nous revoir.

Sa y est il l'avait dit il se sentait étrangement mieux mais aussi très mal attendant sa réponse il avait autant hâte de l'entendre qu'il ne voulait pas l'entendre. Dans tout les cas il était la maintenant et il allait rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amika Kaede
-{Bibliothécaire}-
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Retour a la maison    Jeu 1 Oct - 19:51

Le temps passait au ralentis. Était-ce vraiment réel ou juste un rêve fou et encensé ? Pourtant, quand il vient s'asseoir devant elle et qu'il lui prit les mains, tout était claire. Il était impossible que ce doux contacte provienne de son imagination. C'était vrai. L'ancienne bibliothécaire ferma les yeux un instant pour apprécier ce contacte aux maximum. Elle se mit à repensé à toute les fois ou il lui avait prit les mains de cette façon et elle eu un petit pincement au coeur. C'était bien son homme devant elle et ce n'était pas descriptible en mot combien il lui avait manqué.

Amika réouvrit les yeux après quelques secondes seulement. Elle le regarda droit dans les yeux et écoutait ce qu'il avait à lui dire. Les mots qu'il employait était simple, mais d'une force émotionnelle puissante. Elle comprenait bien les mots qu'il disait et savait qu'il était sincère. Pourtant, un torrent remplit son coeur et sa tête. Les larmes lui montait aux yeux et une larme glissa sans qu'elle puisse l'arrêter. Elle serra fort les mains son son amour passé et détourna le regard en fermant les yeux.

Une vague d'image lui envahit la tête. Tous du passé. Certain joyeux et d'autre plus sombre. Elle se souvenait comme il était partie la laissant seul. Elle se souvenait leurs baissés passionnée. Le moment ou elle lisait ses lettres avec une boîte à mouchoir près d'elle. Les marches qu'ils faisaient main dans la main. Le soir du bal ou il avait apprit qu'il devait partir. Ce qui la frappa le plus c'est qu'il ne l'avait pas amené avec lui. Il disait qu'il regrettait ça décision et qu'il voulait revenir près d'elle, mais il n'y avait pas de garantie qu'il ne le ferait pas une autre fois.

Quand il lui parla de projet qu'il voulait faire avec elle et surtout du fait qu'il l'aimait encore et qu'il n'avait jamais cesser de l'aimer Amika se leva et lui fit dos.

Elle utilisa son pouvoir pour faire voler un mouchoir de son sac à main et s'éponger le visage pour être plus présentable. Elle avait mit un peu de maquillage pour l'occasion. Même s'il était discret, avec les larmes on le voyait surement un peu couler. Son coeur battait la chamade et elle avait de la difficulté à respirer correctement, car elle hoquetait un peu.

Respirer. C'était la solution. Respirer. La jeune femme prit de grande respiration pour retrouver son calme. Elle devait réfléchir rapidement à ce qu'elle allait lui répondre et lui faire face. Avec la réaction qu'elle avait eu, il devait vraiment se sentir mal, mais elle ne pouvait faire autrement. Elle devait se calmé et formulé des phrases coérante. Elle espérait seulement qu'il lui laisserait ce petit moment sans rien tenter.

L'amour qu'elle avait pour lui ne s'était jamais étein. Elle l'avais toujours aimé et l'aimait encore plus aujourd'hui en sachant qu'ils pourraient resté ensemble pour de vrai. Le vide qu'il lui avait caussé n'avait jamais été remplie et lui seul pouvait combler le trou de son coeur. Elle savait quoi faire maintenant. Elle ne le laisserais jamais partir une autre fois.

Amika mit le mouchoir dans sa poche et se retourna lentement.

- Je n'ai jamais cessé de t'aimé tu sais.

Elle réussit a lui faire un petit sourire, mais qui était lourd de sens.

- Pourtant je ne veux pas me rembarquer dans une relation sans savoir si tu partira encore..........................................

Elle demeurera silencieuse quelques secondes avant de continuer.

- ............... je ne le supporterais pas une seconde fois.

Ses yeux était accroché aux sien et soutien son regard. Elle était certaine qu'elle pourrait discerner la vérité en le regarda ainsi. Les larmes lui monta aux yeux une seconde fois, mais cette fois aucune larme ne glissa sur sa joue. Ce moment était le plus insupportable de toute sa vie. Elle voulait juste le prendre dans ses bras et l'embrassé, mais elle devait savoir et en avoir la certitude avait de se laissé aller dans son rêve fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Fenyx
­­ -{Directeur}-
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Re: Retour a la maison    Jeu 8 Oct - 21:00

Ludovic lui laissant un moment. Elle semblait avoir besoin d'un petit moment de répit seule pour reprendre ses esprit dans toute ses émotion. IL attendit patiemment puis elle se retourna malgré qu'elle n'avait pas l'air d'avoir complètement repris ses esprits. Elle plongea ses yeux dans les sien et il sentis son cœur s'emballer quand elle lui avoua qu'elle l'aimait toujours a ce moment la il se sentis vraiment très heureux comme il ne l'avait pas été depuis déjà longtemps mais il dut redescendre de son nuage avec la suite.

Elle doutait de lui encore elle pensait que tout cela n'était qu'une mascarade qu'il la quitterait a nouveau mais jamais il ne voudrait faire sa il voulait toujours rester avec elle. Il pris quelques seconde pour réfléchir mais il voyait bien qu'elle attendait sa réponse et cela devait être pénible pour elle. Puis il eu une idée quelques chose a laquelle il avait longtemps penser. Il s’avança ver elle et la pris tendrement dans ses bras. Son corps coller au sien, son odeur la chaleur de sa peau fit remonter en lui des million de souvenir. Il ferma la yeux savourant ce moment mais il en profita pour se concentrer sur un objet qu'il avait laisser dans son sac chez lui quelques étage plus haut et essaya de la faire apparaître dans sa poche ce qui n'était pas chose simple même pour lui.

Il ne laissa rien paraître de son effort mental et pris une profonde inspiration de le nez coller dans sa chevelure pour s'impregnier de sa douche odeur qui lui avait tellement manquer. Il sentis le pois de l,objet tout a coup dans sa poche confirmant sa réussite. Il se décolla un peux d'elle en la gardant dans ses bras et jeta un bref coup d’œil autour d'eux.

Il l'embrassa sur le fond tendrement puis descendis lentement. Il dut grandement se retenir pour ne pas aller jusqu’à ces lèvre mais approcha sa bouche pres de son oreille et lui chuchota dans un souffle.

-Et si je te dit que je ne te quitterait plus jamais jusqu'a ce que la mort nous sépare....

IL se recula une foie de plus d'elle puis plongea son regard dans le sien tendant de voir si elle avait deviner ce qu'il s'apretait a faire. Il pris ses main dans les sienne et les serra avec amour puis les se pencha pour les embrasser et fini par poser un genoux par terre et la regardant dans les yeux en sortant une petite boite blanche de sa poche. Il garda une main dans la sienne et lui montra la boite de l'autre. Il ouvris la petite boite et en son coeur se tenait une petite bague en or avec de petit motif de feuille dessus. Sur la bague un diamant était encastré dans la bgue retenus par de petite qriffe d'or et au centre de la pierre une petite fleux semblait flotter .Les pétales de la fleur était rouge comme des roses et en forme de coeur entre eux se dressai d'autre pétale a la forme allonger d'exactement de la même couleur que les yeux d'Amika et le milleux était d'un blanc de neige.Une Corazón del paraíso la fleur qu'il avait créer pour son amour il y avait deja plusieurs année. Ludovic pris une grande inspiration comme pour trouver un peux plus de courage et lui sourie.

-Amika Kaede, Je vous aime et je vous aimerez toute ma vie. Plus jamais je ne veux être séparer de vous et j'irait jusqu'au bout du monde avec vous. Je veux vivre et vieillir a vos coter pour toujours.

Il pris une nouvelle inspiration il était un peux nerveux.

-Me feriez vous l'honneur de devenir ma femme...

Ludovic pris la bague et la passa au doigt de Amika avec un grand sourire attendant sa réponse il garda ses main dans les sienne en se relevant lentement sans que ses yeux ne quitte les sien. Voila il l'avait fait il espérait que cela lui prouve qu'il l'aime vraiment et que plus jamais il ne la quitterait .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amika Kaede
-{Bibliothécaire}-
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Retour a la maison    Mar 20 Oct - 22:12

Le moment était resté en suspend. Ce n'était pas comme si elle lui avait donné un ultimatum en lui expliquant qu'elle ne supporterais pas un instant de revivre cette enfer loin de lui. Elle ne le lâcha pas des yeux même quand il se rapprocha d'elle. On aurait dit qu'il avançait au ralentit. Quand il la prit enfin dans ses bras, la tension qu'elle avait avait complètement disparue.

Elle referma ses bras autour de son corps. Il était plus musclé que dans ses souvenirs. elle ferma les yeux et ne voulait pas que se moment s'arrête. Amika était tellement bien collé à lui. Elle se souvien le nombre de fois ou elle avait vécu se moment dans ses rêves, mais c'était tellement mieux dans la réalité. Son corps se décola du sien à contre coeur. Elle sentit le doux baissé qu'il posa sur son frond et cela lui laissa une chaleur intence ou ses levres l'avait touché. Elle lui suplia en silence de bein l'embrassé enfin, mais ce n'est pas ce qu'il fut.

Ses yeux s'équarquilla quand elle entendit ce qu'il venait de lui dire à l'oreille. Elle le regarda sans rien dire. Allait-il vraiment faire ça ?! Amika resta bouche bé quand il sortir la bague et la lui glissa au doigt. Elle détourna ses yeux de lui un simple instant pour inspecté la bague un instant. En clignant des yeux plusieurs fois, elle reconnue la fleur qu'il avait créé pour elle. La bibliothéquaire ne pensait ne plus avoir la chance de la revoir, ni en vrai et encore moins en bague.

Ses mains tremblait quand il les embrassa. Elle tremblait a cause du surplus d'émotion qu'elle avait. Il venait vraiment de lui demander en mariage. Ses yeux rencontrère enfin le sien et elle le regarda revenir a sa place initial devant elle. Encore une fois, des larmes coulla de ses yeux, mais cette fois c'était des larmes de joie. Quand elle ouvrit la bouche pour la première fois, il n'y eu aucun son qui en sortit, alors elle opta pour une autre tactique qui n'écicitait aucun mot.

Elle le prit dans ses bras et l'embrassa. Son baissé était tellement passionné. Elle s'agripait à lui comme si sa vie en dépendait. Ce baissé représentait le tournant de sa vie. Elle exprimait toute sa joie, sa peine, sa colère, sa passion et surtout toute son amour pour lui. C'était vraiment l'homme de sa vie et elle l'avait toujours su. Des millions de souvenir lui monta en tête et elle les laissa l'envahir ce qui fit que leur baissé devain encore plus toride et ardent.

Quand ses lèvres quittèrent les seines plus qu'a contre coeur, elle du reprendre sa respiration en haletant légèrement. Elle lui sourit timidement et se mit a rire un peu malhalaise. Elle le dévora des yeux et fini par retrouvé sa voie pour lui dire enfin quelque mots cohérant.

- Je n'ai jamais rein voulu d'autre.

Elle le reprit dans ses bras en le serrant de toute ses forces. Les larmes coulait toujours de ses yeux quand elle répondit enfin a sa question officiellement, la tête contre son coup.

- Oui, je le veux.

Elle resta collé contre lui appréciant la chaleur de son corps. D'une main, elle essuilla ses larmes. Un sourire était gravé à jamais sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour a la maison    

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour a la maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon retour à la maison
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison
» Retour à la maison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academie infinity :: Lieux RP :: Académie :: Hall d'Entrée-
Sauter vers: